Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog de l'Abbé Tof

Le blog de l'Abbé Tof

Les résultats des recherches campanographiques en Saône et Loire par l'Abbé Tof

Publié dans : #2 cloches, #cloche ancienne

St-Germain-en-Brionnais 1867IMGP0802

Nous sommes le 17 Août 2011 et il est presque midi lorsque nous arrivons sur la commune de Saint Germain en Brionnais. Le soleil est de la partie pour cette journée. Le village est très agréable. L’église romane nous ouvre ses portes. L’entrée est caractéristique avec quatre colonnes et une énorme croix à béquilles taillée dans la pierre juste au dessous de la clef de voûte. Un vitrail placé dans l'oculus au dessus de la porte illumine cette entrée. A l’intérieur,  un énorme poêle à bois prend sa place sur le côté droit de la nef. Un peu plus loin, à côté de la sacristie, on découvre le Débeurdinoir ! C’est un autel avec un trou carré sur l’arrière, la légende veut que celui qui y plaçait sa tête en ressortait «  débeurdiné » (un beurdin dans le langage local est une personne un peu simple d’esprit) . Sur le côté gauche, on trouve le tombeau de Sybille de Luzy. Un texte encadré explique son histoire.

 Après un petit passage par la sacristie afin de se synchroniser avec le tableau de commande des cloches, nous récupérons la clef du clocher et nous dirigeons vers l’entrée de l’église où nous montons quelques marches en pierre avant de franchir la porte de cette tour carrée assez massive. A l’intérieur, nous nous trouvons en présence d’une grande échelle en bois qui monte d’un seul tenant jusqu’au premier palier IMGP0798recouvert de planches en chêne. L’ascension est assez vertigineuse. Une fois sur ce plancher, nous avons une seconde échelle qui nous mène jusqu'au beffroi qui comporte un seul étage avec deux chambres. Ce beffroi, d’une forme pyramidale assez prononcée,  est dans un état relativement moyen, en effet quelques poutres sont vermoulues. Le plancher est en mauvais état voire parfois inexistant. Il n’y a pas d’abat-sons au Nord et à l’est. La première cloche étudiée est la plus grosse, celle de la chambre 2 orientée à l’Est.

IMGP0789 Cloche numéro 1 . C’est une cloche de volée et de tintements. Elle dispose d’un moteur rotatif qui actionne une chaîne reliée à une roue de volée. Notons au passage qu’a cette date, la chaîne est neuve mais a déraillé et est cassée au niveau de la fixation à la roue, la sonnerie en lancé franc ne peut donc être en service. Elle dispose également d’un marteau de tintement électromagnétique neuf placé en extérieur. Le joug en bois massif retient la couronne composée de 6 anses par des ferrures rondes et plates en fer. La bélière semble être d’origine, elle relie le battant matricé ( doté d’un trou pour laisser passé l’ancienne corde de tintement ) par un baudrier en chape métal/cuir. La cloche n’a pas été tournée, n’est pas fêlée mais présentes quelques ébréchures.

Les anses sont décorées de têtes de personnages fantastiques. Au cerveau, une frise de feuilles d’acanthe précède 2 lignes d’écritures :

 1- PARRAIN JEAN MARIE PLASSARD

2- MARRAINE MME MARIE MERLE NEE GUINET

Une troisième ligne est vide. Sous ces lignes , une frise de décor floral avec des fleurs de lys. Au bas de la robe, une large frise de décor floral inclus une croix à trèfles.

Au dessous nous trouvons le nom du fondeur : BURDIN AINE FONDEUR  A LYON.

3 Filets, 1 bourrelet et 3 filets à la pince pour terminer .

 Ses dimensions sont les suivantes ( en cm ) : hauteur à l’axe : 82 ; hauteur au cerveau : 70 ; tangente pince/cerveau : 75 ; oblique bélière / frappe : inaccessible ; diamètre intérieur / extérieur : inaccessible / 93 ; épaisseur du bord à la zone intacte / à la zone de frappe : 6/ 5,5.

 

IMGP0791Maintenant nous passons à la seconde cloche qui ne sonne que la volée. Elle est placée dans la chambre 2 orientée à l’ouest.  Elle dispose d’un moteur rotatif relié à une roue par une chaîne d’entraînement neuve. Le joug en bois massif est surmonté d’une masse d’équilibrage en fer afin deIMGP0792 permettre la volée en mode rétrograde. Les ferrures de fixation qui retiennent la couronne de 6 anses sont en fer rond. Le battant matricé est relié à la bélière d’origine par un baudrier en chape métal/cuir. On note d’importantes ébréchures à la pince mais la cloche n’est pas fêlée. Elle n’a d’ailleurs pas été tournée.

Les anses ne sont pas décorées et il y a une imperfection au niveau du plateau de la couronne, on peutIMGP0797 supposer un défaut de moule. Ensuite on trouve les 4 lignes d’écritures :

1- IHX + MARIA + CESTE CLOCHE A ESTE BENITE PAR MR ESTIENNE FAVRE SACRISTEIN 1631

2- NOBLE MR HENRY TEXTIER SGR DE MALICORNE ET DHAVLT.E FEVILLE PRIEVR COMMANDITAIRE

3- DV PRIEVRE DE ST GERMAIN EN BRIONNAIS PARRAIN EN LABSENCE DVQUEL ME PIERRE BESSON

4- INGE DVDICT ST GERMAIN A REPRESENTE SA PERSONNE DAME FRANCOISE FAVRE SA …(illisible) ET A (illisible) ET ADRIENNE DAVVERGNE SA FEMME

IMGP0794Au bas la robe, le Christ en Croix avec deux Anges à ses pieds. A côté une ligne d’écriture : CLAVDE BREVTET N FAVRE (2 lys encadrent une croix)N MAR

 Ses dimensions sont les suivantes ( en cm ) : hauteur à l’axe : 62 ; hauteur au cerveau : 55 ; tangente pince/cerveau : 58 ; oblique bélière / frappe : inaccessible ; diamètre intérieur / extérieur : inaccessible / 66 ; épaisseur du bord à la zone intacte / à la zone de frappe : 4,3/ 4.

 

Ses mesures étant prises, nous redescendons un peu à la hâte car un compagnon peu désirable, un frelon,  nous tourne autour depuis un petit moment. Une fois redescendus notre attention est portée sur un coin sombre de la tour.

Parmi les quelques débris de poutres et autres planches, nous faisons la découverte d’un petite cloche déposée cachée sous la poussière. Nous la mettons au centre de la pièce à la lumière, elle est tachée de ciment. En effet l’intérieur du clocher à été refait et la cloche n’a pas du être détournée pendant les travaux.

St-Germain-en-Brionnais 1869La couronne est cassée, on ne retrouve pas de battant ni de joug. Malgré tout nous pouvons supposer que la cloche à sonné dû aux traces de frappe à l’intérieur de la pince. Elle n’est pas fêlée et n’a pas été tournée.St-Germain-en-Brionnais 2029 bis

2 filets au cerveau. 2 lignes d’écritures :

1 – L AN 1825 SIT NOMEN DOMINI BENDICTUM J APPARTIENS A MR

2- MEAURALLION CURE DE ST YAN  LENEVEUX FONDEUR

4 filets entre 2 bourrelets. Le bourrelet du bas est soutenu par des anges.

2 écussons : la Vierge à l’Enfant et le Christ en Croix.

3 filets au bas de la robe et 2 filets à la pince.

 Ses dimensions sont les suivantes ( en cm ) : hauteur au cerveau : 38 ; tangente pince/cerveau : 40 ; diamètre intérieur / extérieur : 40 / 50 ; épaisseur du bord à la zone intacte / à la zone de frappe : 3,2/ 3,1.

 Il nous a été donné de nettoyer cette cloche. Bientôt, les photos et vidéos dans mon blog...

La sonnerie de l'Angelus:

 

A noter : Ce n'est pas l'intégralité des rapports de visites qui est mise sur mon blog, mais bien un apperçu. Mes rapports sont gardés à titre d'archive et dans un but précis, et communiqués à la SFC et aux mairies et/ou paroisses qui m'ont fait la demande de visite.

Le but de ce blog est de sensibiliser le public à ce qui touche le clocher et les cloches. Il ne s'agit pas simplement d'objets servant à faire du bruit pour appeler les fidèles, mais ce sont des témoins de l'histoire à un moment précis et au cours du temps. Les cloches sont aussi de véritables instruments de musique.

Ce blog n'a pas vocation a inviter les personnes à monter dans les clochers de leur propre chef, ou bien en demandant aux institutions compétantes... L'accès aux clochers est généralement dangereux pour un non initié. 

Hébergé par Overblog