Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog de l'Abbé Tof

Le blog de l'Abbé Tof

Les résultats des recherches campanographiques en Saône et Loire par l'Abbé Tof

Publié dans : #cloche ancienne, #2 cloches

IMGP0780Bois-Ste-Marie 1844IMGP0783

Vidéos en bas de page

Nous sommes le 17  Août 2011, notre seconde journée de virée campanaire sur la paroisse de La Clayette commence sous un beau soleil matinal.

 

IMGP0784Il est 9h30 lorsque nous arrivons à la magnifique église romane de Bois Sainte Marie.IMGP0786 Nous sommes accueillis par la présidente de l’association qui s’occupe de l’église. Nous entrons dans l’édifice, la lumière du soleil rend des couleurs très chaudes à l’intérieur. Un important travail de restauration à été effectué. Après une visite et un petit passage par la sacristie afin de se synchroniser avec le tableau de commande des cloches, nous ressortons afin de nous diriger vers la porte de la tourelle carrée qui mène au clocher. La porte en chêne vient d’être remise à neuf ( comme toutes IMGP0779d’ailleurs ), elle nous donne accès à des escaliers à vis en pierre qui nous mène jusqu'à un palier extérieur. Arrivés jusqu’ici nous empruntons une passerelle en pierre qui enjambe le faîtage, pour aboutir au passage voûté du clocher protégé avec une légère grille pour empêcher les volatiles d’entrer. Une fois à l’intérieur de celui-ci on note la propreté des lieux ainsi que le beffroi qui a été  entièrement refait à neuf en 2010.

 

Le clocher se présente sous une forme massive carrée, avec trois ouvertures par côté au niveau supérieur et une par côté au niveau inférieur. Les abat-sons en chêne sous neufs et du grillage anti-volatile est posé sur les 16 ouvertures. Nous sommes en présence d’un beffroi en bois massif souple sur points d’appuis. Nous utilisons les 2 échelles en bois qui nous permettent d’accéder au plancher de ce dernier. Il y a 2 chambres, 1 par cloche, et nous arrivons par celle contenant la plus grosse des deux.

 

Bois-Ste-Marie 1848Nous pouvons commencer l’analyse des cloches.

 

Nous commençons par la première chambre, celle qui contient la cloche pesant 520 kg et sonnant un Sol. Elle a été fondue par Hildebrand à Paris en 1865. Orientée plein Sud, C’est une cloche de volée en lancé franc équipée d’un moteur rotatif relié à une roue via une chaîne ; et de tintements qui sonne les heures et tinte l’Angélus à l’aide d’un marteau électromécanique placé à l’extérieur.

Le joug droit en acier soudé agrippe la cloche par des ferrures de fixations rondes qui sont reliées au cerveau de la cloche par 6 anses simples. La bélière est d’origine et le baudrier qui tient le battant matricé est sur une base de chape métal/cuir. On  note quelques ébrêchures à la pince cependant elle n’a pas été tournée et n’est pas fêlée. Sous la couronne de 6 anses, on trouve 4 filets puis une frise de motifs architecturaux et ensuite 3 lignes d’écritures :

1 – AU SACRE COUER DE JESUS A LA BIENHEUREUSE  MARGUERITE MARIE ALACOQUE

2- PAROISSE DU BOIS SAINTE MARIE, PARRAIN JASCQUES CHANRION MARRAINE MADEMOISELLE JEANNE MICHEL SON EPOUSE JEAN MARIE

3- RIZARD MAIRE MONSIEUR LESPINASSE CURE

Bois-Ste-Marie 1850Une frise de festons ornemente le bas des inscriptions, s’en suit 4 écussons disposés au points cardinaux : à l’Est : Christ en Croix, à l’Ouest : Blason de l’empereur, au Nord : unBois-Ste-Marie 1853 Evêque et au Sud la Vierge à l’Enfant. La ligne du fondeur vient se loger au bas de la robe : HILDEBRAND A PARIS FONDEUR DE L’EMPEREUR 1865. Le bas de la cloche est décoré de 4 filets et d’une frise de feuilles diverses ( vigne, lierre ) et enfin 4 petits filets entourent un bourrelet à la pince.

 

Les dimensions sont les suivantes (  en cm ) ; hauteur à l’axe : 91.5 ; hauteur au cerveau : 77 ; tangente pince /cerveau : 89 ;oblique bélière/frappe : 89 ; diamètre intérieur : 80 ; diamètre extérieur : 94 ; les épaisseurs aux zones intacte – de frappe : 6.5 – 6.2

 

Bois-Ste-Marie 1855Passons maintenant à la seconde cloche qui se trouve dans la deuxième chambre. La cloche qui date de 1715 fondue par Louis Ballain pèse environ 360 kg et sonne le La. Elle est orientée au Nord, sonne à la volée en lancé franc à l’aide d’un moteur rotatif ( qui d’ailleurs est neuf)  relié à une roue via une chaîne. Elle tinte les coups de l’Angélus avec un moteur électromagnétique neuf qui est placé à l’extérieur. Le joug  est droit en acier, la cloche lui est reliée par des ferrures de fixations rondes fixées aux 6 anses simples. La bélière semble être d’origine, elle relie le battant matricé par un baudrier métal/cuir. On note quelques ébréchures à la pince mais la cloche n’a pas été tournée et n’est pas fêlée. Sous la couronne  de 6 anses simples se trouve une frise de feuilles d’acanthe ainsi qu’une feuille de frise de lys et de feuillages couronnés qui surmontent les 4 lignes d’écritures :

Bois-Ste-Marie 18561 – + SIT NOMEN DOMINI BENEDICTUM    IAY POVR PARRAIN SON ALTESSE MON SEIGR LE

2- PRINCE CHARLES DE LORRAINE SON ALTESSE MADEMOISELLE LA PRINCESSE CHARLOTTE

3- DE LORRAINE D ARMAGNAC .  IAY ESTE BENITE PAR MR FRANCOIS LAMBERT PRESTRE CURE

4- DU BOIS STE MARIE

Ensuite une frise de festons avec feuilles et croix de lorraine se mêlent avec des écussons au milieu de la robe. On retrouve ainsi la Vierge à l’Enfant à l’est et le Christ en croix avec Marie et Jean à l’ouest. Enfin au bas de la robe le fondeur laisse son empreinte : LOUIS BALLAIN MA FAICTE L ANBois-Ste-Marie 1862 1715 IHS, on milieu de cette phrase apparaît l’écusson du fondeur. 3 filets à la pince termine cette description.

 

Les dimensions sont les suivantes  ( en cm) : hauteur à l’axe : 86 ;hauteur au cerveau : 63 ;tangente pince/cerveau : 73 ;oblique bélière/frappe : 70 ;diamètre intérieur – extérieur : 70 – 88.5 ; épaisseur à la zone intacte – à la zone de frappe : 5.7 – 4.8

 

Les mesures étant prises, nous redescendons du beffroi pour filmer la sonnerie des cloches à la volée que nous met en route la présidente depuis la sacristie. Les demoiselles ayant fini de « chanter » nous redescendons au bas du clocher, remerciant notre hôtesse pour sa disponibilité.

 

Volée des cloches de l'église de Bois Sainte Marie

 

A noter : Ce n'est pas l'intégralité des rapports de visites qui est mise sur mon blog, mais bien un apperçu. Mes rapports sont gardés à titre d'archive et dans un but précis, et communiqués à la SFC et aux mairies et/ou paroisses qui m'ont fait la demande de visite.

Le but de ce blog est de sensibiliser le public à ce qui touche le clocher et les cloches. Il ne s'agit pas simplement d'objets servant à faire du bruit pour appeler les fidèles, mais ce sont des témoins de l'histoire à un moment précis et au cours du temps. Les cloches sont aussi de véritables instruments de musique.

Ce blog n'a pas vocation a inviter les personnes à monter dans les clochers de leur propre chef, ou bien en demandant aux institutions compétantes... L'accès aux clochers est généralement dangereux pour un non initié. 

Hébergé par Overblog