Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog de l'Abbé Tof

Le blog de l'Abbé Tof

Les résultats des recherches campanographiques en Saône et Loire par l'Abbé Tof

Publié dans : #cloche ancienne, #1 cloche

Bien qu’étant sur le département voisin de Côte d’Or, l’église Notre Dame de l’Assomption d’Ebaty est rattachée à la paroisse St Martin des trois Croix (Chagny).

         Ce 7 mars 2009, lors de cette journée campanaire, nous montons donc au clocher de cette charmante petite église. Le clocher est en façade, nous y accédons donc par une petite porte sur notre gauche en entrant dans l’église. Nous empruntons un petit escalier d’abord en pierres, puis en bois. Il nous mène à un niveau intermédiaire juste au dessus du sas d’entrée et en dessous du beffroi. Pour accéder à ce dernier, une échèle en acier est prévue à cet effet. En entrant dans le beffroi, nous sommes interpelés par les salissures des pigeons. Il n’y a en effet aucune protections anti-volatiles sur les ouvertures. Les abat-sons, se présentant sous la forme de volets, laissent de grands passages au dessus et au dessous d’eux. Il s’agit ici d’un beffroi souple sur points d’appui. Le beffroi est massif et en bon état. Il est composé de deux chambres. La première, par laquelle nous sommes entrés, se situe a l’Est et porte une cloche. La deuxième est située à l’Ouest et ne porte plus de cloche mais l’ancien maire, qui nous accompagne nous dira que cette ancienne cloche a été transférée dans l’église du village voisin de Corcelles les Arts. Nous n’avons aucune autre information à son sujet, d’autant que cette cloche a été refondue il y a quelques années. Elle ne porte probablement plus aucune trace de son passage à Ebaty.

         La cloche est équipée d’un bras accroché à gauche sous le joug. A ce bras est faxée une corde, relativement neuve, pour la sonnerie. Après essai, nous constatons que le meilleur moyen pour sonner même manuellement avec une corde, est que la cloche soit équipée d’une roue de volée. La roue répartit mieux la force de traction et la sonnerie s’en ressent vraiment.

         Le cloche date de 1776. Elle est équipée d’un joug massif en bois en bon état. Sa couronne est composée de six anses non décorées. Au niveau du cerveau, nous voyons quatre fleurs de lys, puis trois lignes d’écriture dont voici le texte : ligne 1 : J’AI ETE BENITE PAR Mr BENINE DAMOISEAU PREMIER CURE D’EBATY J’AI EUE POUR PARRAIN MESSIRE PIERRE GILLOT OFFICIAL ligne 2 : CHANOINE DE L’EGLISE DE CHALON ET POUR MARRAINE DEMOISELLE JEANNE MASSON VEUVE GILLOT FONDATRICE ET  ligne 3 : BIENFAITRICE DE LA PAROISSE D’EBATY.  S’en suivent deux filets assez rapprochés puis deux écussons : à l’Ouest la Vierge à l’enfant et à l’Est une grande croix. Au niveau de la pince, trois filets.

 

         Le battant de la cloche est étonnement bas. Cela vient du baudrier qui le tient. Il s’agit d’une ceinture de cuire mais avec le temps elle s’est étendue. L’inconvénient est que la battant frappe la cloche beaucoup trop bas et risque de la fêler. C’est d’ailleurs ce qui s’est visiblement produit déjà car nous remarquons une fissure qui a été réparée par soudure. La cloche est en outre ébréchée à plusieurs endroits de la pince. Les dimensions de Germaine sont les suivantes (en centimètres) : hauteur au cerveau : 71, hauteur à l’axe : 87. Diamètre intérieur : 71 (le diamètre intérieur est pris à la zone de frappe), diamètre extérieur : 88. Epaisseur du bord à la zone intacte : 6,2, à la zone de frappe : 5,5. Poids estimé : 420kg. Note La#

 

A noter : Ce n'est pas l'intégralité des rapports de visites qui est mise sur mon blog, mais bien un apperçu. Mes rapports sont gardés à titre d'archive et dans un but précis, et communiqués à la SFC et aux mairies et/ou paroisses qui m'ont fait la demande de visite.

Le but de ce blog est de sensibiliser le public à ce qui touche le clocher et les cloches. Il ne s'agit pas simplement d'objets servant à faire du bruit pour appeler les fidèles, mais ce sont des témoins de l'histoire à un moment précis et au cours du temps. Les cloches sont aussi de véritables instruments de musique.

Ce blog n'a pas vocation a inviter les personnes à monter dans les clochers de leur propre chef, ou bien en demandant aux institutions compétantes... L'accès aux clochers est généralement dangereux pour un non initié. 

Hébergé par Overblog