Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog de l'Abbé Tof

Le blog de l'Abbé Tof

Les résultats des recherches campanographiques en Saône et Loire par l'Abbé Tof

Publié par l'Abbé Tof
Colombier en BrionnaisColombier en BrionnaisColombier en Brionnais

L'église de Colombier a été reconstruite au XIXe siècle en style néo-gothique.

Du point de vue étymologique, le nom de Colombier vient de "Columbarium " qui désigne la colombe ou le pigeon. Autrefois, seuls les nobles avaient le droit de tenir un colombier. La paroisse de Colombier faisait partie sous l'Ancien Régime, de l'archiprêtré de Bois-Sainte-Marie. Elle était sous le patronage de l'abbé de Cluny qui avait la nomination du curé. Au XVIIe siècle le seigneur principal était Pierre Emmanuel du Mirat ; le reste de la paroisse était du ressort du comté de La Clayette. Entre Colombier et Ozolles se trouvait le prieuré de la Barberandière qui dépendait du prieuré de Viage en Auvergne

Pour en savoir plus sur l'histoire de l'église de Colombier en Brionnais, je vous invite à cliquer sur le lien ci dessous :

2 cloches se partagent le beffroi.

La cloche 1, de 1842, fondue J.A. Baudouin, fondeur à Mâcon à cette époque. Elle pèse 300kg et sonne en Sib3

A noter sur ces photos, le changement de ligne est souvent désigné par une main qui tend un doigt vers la ligne du dessous...
A noter sur ces photos, le changement de ligne est souvent désigné par une main qui tend un doigt vers la ligne du dessous...A noter sur ces photos, le changement de ligne est souvent désigné par une main qui tend un doigt vers la ligne du dessous...A noter sur ces photos, le changement de ligne est souvent désigné par une main qui tend un doigt vers la ligne du dessous...
A noter sur ces photos, le changement de ligne est souvent désigné par une main qui tend un doigt vers la ligne du dessous...A noter sur ces photos, le changement de ligne est souvent désigné par une main qui tend un doigt vers la ligne du dessous...

A noter sur ces photos, le changement de ligne est souvent désigné par une main qui tend un doigt vers la ligne du dessous...

La cloche 2 est plus ancienne et plus intéressante pour qui s'attache au patrimoine ancien...

Elle date de 1722. Elle a été fondue par le fondeur Jeanny. Elle pèse 190 kg et sonne un Do 4

Colombier en BrionnaisColombier en BrionnaisColombier en Brionnais
Colombier en BrionnaisColombier en BrionnaisColombier en Brionnais

L'ancienne horloge mécanique est toujours dans son jus, mais elle ne sert plus. Le cadran actuel est piloté par une horloge électronique et un moteur électrique que vous pouvez apercevoir sur la photo ci dessous.

Colombier en BrionnaisColombier en Brionnais

Pour ceux qui veulent bien se casser la tête, voici la signature du charpentier sur le beffroi...

Colombier en Brionnais

A noter : Ce n'est pas l'intégralité des rapports de visites qui est mise sur mon blog, mais bien un apperçu. Mes rapports sont gardés à titre d'archive et dans un but précis, et communiqués à la SFC et aux mairies et/ou paroisses qui m'ont fait la demande de visite.

Le but de ce blog est de sensibiliser le public à ce qui touche le clocher et les cloches. Il ne s'agit pas simplement d'objets servant à faire du bruit pour appeler les fidèles, mais ce sont des témoins de l'histoire à un moment précis et au cours du temps. Les cloches sont aussi de véritables instruments de musique.

Ce blog n'a pas vocation a inviter les personnes à monter dans les clochers de leur propre chef, ou bien en demandant aux institutions compétantes... L'accès aux clochers est généralement dangereux pour un non initié. 

Hébergé par Overblog