Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de l'Abbé Tof

Le blog de l'Abbé Tof

Les résultats des recherches campanographiques en Saône et Loire par l'Abbé Tof

Publié par l'Abbé Tof

Cette église est située en dehors des remparts de la ville. Elle est de forme inhabituelle dans la région, et reste l’œuvre maîtresse du chalonnais Emiland Gauthey (1732-1806), ingénieur des ponts et chaussées des Etats de Bourgogne. L’ensemble architectural est caractéristique du néo-classicisme français inspiré de l’architecture baroque italienne : plan centré, frontons, coupoles et formes pyramidales. Elle est vouée au culte catholique. Elle a été construite en pierre de Givry, de 1772 à 1791, dans un axe nord-sud, chœur vers le sud baigné de lumière à toute heure du jour. Le portail est au nord pour répondre au vœu des paroissiens de l’époque qui voulaient une « belle entrée » sur la route. Enfin achevée, elle a été consacrée le 16 avril 1791. L’église a été classée monument historique en 1913.

Givry
GivryGivryGivry

La tour du clocher se situe au dessus du porche d’entrée de l’église. Au dessus de celui-ci, une succession de corniches au-dessus desquelles la construction à proprement parler du clocher a 4 faces. La flèche, une pyramide en pierres, commence à la base du clocher, au dessus de la corniche. Les ouvertures sur chaque face se trouvent donc prises dans la flèche. Les ouvertures sont spacieuses et toutes encadrées de colonnes. Chaque ouverture est surmontée d’un fronton courbe. La flèche en pierre s’élève à 47mètres de hauteur. Elle est surmontée d’un paratonnerre.

Le beffroi est une impressionnante construction de croix de saint André qui s’élèvent sur une 10aine de mètres, renforcé de barres métalliques. Il comporte 2 travées qui s’élèvent toute deux au même niveau, même s’il a 3 cloches et que 2 sont l’une sur l’autre. Il est possible qu’il y ait eu une quatrième cloche, soit ayant existé, soit prévue. Il reste quelques éléments de l’ancienne électrification (les bras des inverseurs). Il y a également des pièges anti-volatiles. Il y a 3 cloches :

                Cloche 1 de 1860

                Cloche 2 de 1869

                Cloche 3 de 1825

GivryGivry
GivryGivryGivry

La cloche 1 porte le nom de Marie-Eugénie. Elle pèse 1500 kg et date de 1860, fondue par Gédéon Morel à Lyon. voici son texte : 

VOX DOMINI IN VIRTUTE VOX DOMINI IN MAGNIFICIENTIA PS XXXVIII JE M APPELLE MARIE EUGENIE BENITE PAR MGR F M GE DE MARGUERIES EVEQUE D AUTUN CHALON ET MACON PARRAIN MR LE BARON ARNOULD EUGENE GEORGES THENARD PETIT FILS DU BARON THENARD CELEBRE CHIMISTE MARRAINE MELLE LA BARONNE MARIE GENEVIEVE VIVAS DE LA ROCHE NULLY PETITE FILLE DU SAVANT DENON  MAIRE DE GIVRY MR BT AUGTE PERRAULT. CURE MR JN MIE MORIN MDCCCLX  

La cloche est richement décorée. Elle comporte en particulier les blasons de la famille de Thoisy (3 glands timbré d'une couronne ducale) et de la famille Thénard (chevrons timbrés d'une couronne de comte)...

GivryGivry
GivryGivryGivry
GivryGivry

La cloche 2 date de 1869 et elle a été fondue par la fondue Goussel à Metz. Elle pèse 850 kg. Elle porte le nom de Laure-Eugénie. Voici son texte : 

JAI ETE BENITE LE 24 MARS 1869 PAR MR MORIN CURE DE GIVRY  MR EMILE MEULIEN ETANT MAIRE.JAI EU POUR PARRAIN MR EUGENE GABRIEL PERRAUT ET POUR MARRAINE MME JOSEPHINE LAURE MERLE DAME PERRAUT
 

Sous les inscriptions, nous retrouvons les stations du chemin de croix tout autour de la cloche.

Au milieu de la robe, 12 saints sur piédestal se partagent le tour de la robe de la cloche. Les saints Pierre Alcantara, Barbe, Clotilde, Selagre( ?), Georges, Bruno, Luc, Jean-Baptiste, Willibrord, ?, le Christ en croix, Ste Marguerite, Marthe. Les noms sont inscrits sur le piédestal, et parfois effacés, ce qui rend la lecture plus difficile.

Givry
GivryGivryGivry
GivryGivry

La cloche 3 étant trop élevée dans le beffroi, je n'ai pas pu y accéder en sécurité. Je sais par quelques archives qu'elle date de 1825 et qu'elle est l'oeuvre du fondeur JA Baudouin.

Givry

A noter : Ce n'est pas l'intégralité des rapports de visites qui est mise sur mon blog, mais bien un apperçu. Mes rapports sont gardés à titre d'archive et dans un but précis, et communiqués à la SFC et aux mairies et/ou paroisses qui m'ont fait la demande de visite.

Le but de ce blog est de sensibiliser le public à ce qui touche le clocher et les cloches. Il ne s'agit pas simplement d'objets servant à faire du bruit pour appeler les fidèles, mais ce sont des témoins de l'histoire à un moment précis et au cours du temps. Les cloches sont aussi de véritables instruments de musique.

Ce blog n'a pas vocation a inviter les personnes à monter dans les clochers de leur propre chef, ou bien en demandant aux institutions compétantes... L'accès aux clochers est généralement dangereux pour un non initié. 

Hébergé par Overblog