Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de l'Abbé Tof

Le blog de l'Abbé Tof

Les résultats des recherches campanographiques en Saône et Loire par l'Abbé Tof

Publié par l'Abbé Tof

Placée sous le vocable de saint Martin, l'église de Mont-les-Seurre remonte au XVe siècle, début du XVIe. À l'époque le village dépendait du diocèse de Besançon et était sous l'autorité de l'abbesse de Beaume-les Dames. L'église actuelle fait suite à une église plus ancienne car on y a retrouvé la tombe figurée de Guyotte, femme de Guillaume de Vienne, morte en 1357 et enterrée en ces lieux. Elle est le seul édifice religieux de la Bresse bourguignonne qui ait conservé ses pans de bois. La nef d'origine reposait sur une ossature de poteaux de bois entrecroisés, les vides étant comblés de torchis. Cette nef unique a été prolongée au XVIIIe par un chœur plus élevé, construit en briques et se terminant par un chevet à trois pans dans lequel s'ouvrent deux grandes baies au vitrage sans décor. Elle est orientée Ouest-Est. (source : extrait de la fiche-église de la Pastorale du Tourisme, diocèse d’Autun)
    

    Le clocher se trouve au dessus de l’entrée de l’église. Il s’agit d’une tour de section carrée, peu haute, en bois plaquée de tuiles d’ardoises. Dans la moitié supérieure se trouvent sur chaque face 2 baies géminées équipées d’abat-sons faisant toute la longueur des 2 baies. Au niveau supérieur, la flèche en ardoise commence à quatre pans et se sépare en 8 faces jusqu’au poinçon. Là, une croix métallique travaillée est surmontée de son coq-girouette.
 

Mont-lès-Seurre
Mont-lès-SeurreMont-lès-SeurreMont-lès-Seurre

Le beffroi comprend 2 travées et l’on y accède par la travée Sud. Celle-ci a contenu une cloche autrefois puisque les traces de suspension d’une cloche sont visibles (creux dans les poutres-chapeau). La cloche en place actuellement se trouve dans la travée Nord. Le beffroi est souple sur point d’appuies. Il est intégralement en bois. 

La cloche se balance dans le sens Est-Ouest. 
Au sol, le passage de corde est un trou carré taillé dans les planches.
 

Mont-lès-SeurreMont-lès-SeurreMont-lès-Seurre

La cloche est datée de 1763. Elle est l'oeuvre du fondeur Jean RENAUX. Ce fondeur, avec cette orthographe, ne nous est pas connu.
Elle pèse environ 340 kg et chante en Sib 3.

Son texte dit ceci : 
SAINT MARTIN PRIES POUR NOUS   GALDE TEROUT MYR(ou P) 1763  

La mention GALDE TEROUT m’est inconnue. MYR : le la barre en biais du R est endommagée. Est-ce un R ou un P ? Pour la date : le 1 est à l’envers (la barre en biais n’est pas à gauche mais à droite). Une partie du 6 est effacé mais a existé. Si la partie effacée l’a été par le fondeur il peut s’agir d’un 0. Enfin pour le 3, ma photo laisse penser à un 4 ou un 5. Mais il s’agit bien d’un 3

Parmi les décors, je note la présence du blason du fondeur, mais hélas le temps l'a usé. Impssible de déterminer grand chose sinon la cloche qu'il porte.

Mont-lès-Seurre
Mont-lès-SeurreMont-lès-SeurreMont-lès-Seurre
Mont-lès-SeurreMont-lès-SeurreMont-lès-Seurre

Ceci est un extrait de mon compte rendu de visite. Les autres informations concernent des détails de technique et sur l'état de la cloche et de son entourage que je ne rends pas public.

A noter : Ce n'est pas l'intégralité des rapports de visites qui est mise sur mon blog, mais bien un apperçu. Mes rapports sont gardés à titre d'archive et dans un but précis, et communiqués à la SFC et aux mairies et/ou paroisses qui m'ont fait la demande de visite.

Le but de ce blog est de sensibiliser le public à ce qui touche le clocher et les cloches. Il ne s'agit pas simplement d'objets servant à faire du bruit pour appeler les fidèles, mais ce sont des témoins de l'histoire à un moment précis et au cours du temps. Les cloches sont aussi de véritables instruments de musique.

Ce blog n'a pas vocation a inviter les personnes à monter dans les clochers de leur propre chef, ou bien en demandant aux institutions compétantes... L'accès aux clochers est généralement dangereux pour un non initié. 

Hébergé par Overblog