Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de l'Abbé Tof

Le blog de l'Abbé Tof

Les résultats des recherches campanographiques en Saône et Loire par l'Abbé Tof

Publié par l'Abbé Tof

L’église de Saint Gilles est construite en 1866 dans d’anciens magasins, après que la commune ait été reconnue par l’empereur Napoléon III en 1862. Elle vient en remplacement d’une chapelle très ancienne désaffectée, dédiée à St Gilles. Cette ancienne chapelle sera rasée en 1962. La nouvelle église ne possède pas de clocher jusqu’en 1890 où il est décidé de sa construction. Elle est achevée en 1933 et le beffroi est installé en 1963. Les 2 cloches y sont installées. L’une est fondue l’année précédente et l’autre provient de l’ancienne chapelle détruite.

Vidéo en bas de page

Saint GillesSaint GillesSaint Gilles

La tour du clocher et les parties qui l’encadrent de part et d’autre, formant comme des contreforts sont postérieurs à la construction de l’église. Il s’agit d’un clocher-porche qui est donc situé au dessus de l’entrée principale, au Sud-Ouest de l’édifice. Il comprend quatre niveaux. Le premier est celui dans lequel est ouverte l’entrée sous le clocher et dans l’édifice. L’ouverture de style gothique en ogive surhaussée est en pierre de taille claire alors que le reste du clocher est en pierre plus sombres. L’ouverture repose sur de grosses pierres de part et d’autre de l’ouverture. L’ouverture rectangulaire, comme pour une porte, est coiffée par un mur dans lequel est percée une croix tréflée. Au dessus une corniche nous permet de passer au second niveau. Celui-ci est principalement occupé par deux baies géminées assez hautes équipées d’abat-sons et dont le haut des baies est équipé d’un passage horizontal pour les chauves-souris. Ces baies sont présentes uniquement sur la façade de l’édifice. Une corniche permet de passer au troisième niveau qui abrite le beffroi. Les baies géminées sont quasiment identiques à celles du niveau précédent. La dernière corniche est soutenue par des modillons. La flèche en pierre part de là jusqu’à la croix en fer forgée et le coq girouette.

Le beffroi est en bois et en bon état. Le plancher est récent, de la même période que d'autres améliorations. Le beffroi se trouve au centre du clocher, laissant un passage pour en faire le tour. Le beffroi repose sur des poutres que tiennes des corbeaux en pierre. C’est un beffroi souple. Il y a des abat-sons et un grillage anti-volatiles à chaque ouverture, à l’exception d’un passage pour les chauves-souris. Il y a 2 cloches qui se balancent dans le sens de l’orientation de l’église SO-NE

Saint GillesSaint Gilles

La cloche 1 date de 1962. Elle est l'oeuvre du fondeur Paccard à Annecy. elle pèse 110kg et donne un Mi de la 4ième octave. Son texte en latin est celui-ci:

CATHARINA MARGARITA NOMINE ANIMABUS DICO I DEI FILIA   IESUM CANTO GALLIAM ET PACEM  II XII MCMLXII.

Traduction proposée : On m’a nommé Catherine Marguerite. Je chante Jésus, le Fils de Dieu, pour la France et la Paix

La date : 2 décembre 1962

Saint GillesSaint GillesSaint Gilles
Saint GillesSaint GillesSaint Gilles

La seconde cloche est la plus ancienne et date de 1768. Elle a été fondue par le fondeur Baret. Elle pèse 70kg et sonne le Sol# 4.

Son texte  : + IAY ETE BENITE PAR MRE LC HENNEQUIN CURE DE DENNEVI 1768 SR ETIENNE AIME  SERPILLON LIEUTENANT CRIMINEL DAUTUN PARRAIN . DAME JEANNE BORDOT FEMME DU SR PERROT MARREINE SANCTE EGILI ORA PRO NOBIS

Sancte Egili est le latin de Saint Gilles. Ora Pro Nobis : Priez pour nous

A cette époque St Gilles (l'ancienne chapelle d'où provient la cloche) était rattaché à Dennevy. D'où la mention du curé de Dennevy.

Saint GillesSaint Gilles
Saint GillesSaint GillesSaint Gilles

Sonnerie de l'angélus

A noter : Ce n'est pas l'intégralité des rapports de visites qui est mise sur mon blog, mais bien un apperçu. Mes rapports sont gardés à titre d'archive et dans un but précis, et communiqués à la SFC et aux mairies et/ou paroisses qui m'ont fait la demande de visite.

Le but de ce blog est de sensibiliser le public à ce qui touche le clocher et les cloches. Il ne s'agit pas simplement d'objets servant à faire du bruit pour appeler les fidèles, mais ce sont des témoins de l'histoire à un moment précis et au cours du temps. Les cloches sont aussi de véritables instruments de musique.

Ce blog n'a pas vocation a inviter les personnes à monter dans les clochers de leur propre chef, ou bien en demandant aux institutions compétantes... L'accès aux clochers est généralement dangereux pour un non initié. 

Hébergé par Overblog