Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog de l'Abbé Tof

Le blog de l'Abbé Tof

Les résultats des recherches campanographiques en Saône et Loire par l'Abbé Tof

Publié par l'Abbé Tof
Publié dans : #2 cloches, #cloche ancienne
SaisySaisy

L'église située au centre du lieu-dit "Le Bourg" est dédiée à saint Pierre. Seuls le choeur, le clocher et l’abside, classés Monuments Historiques, sont d'époque romane (XIIe siècle) L’abside est construite entièrement en pierre : les voûtes supportent la toiture en lauzes, sans la moindre pièce de bois. A l'époque de la construction les guerres étaient fréquentes et le brigandage sévissait, les risques d’incendie, avec ce principe, étaient pratiquement nuls. Cette voûte dite en cul-de-four présente aussi l’avantage d’une excellente acoustique, appréciée au moment des cérémonies religieuses.

SaisySaisy
SaisySaisy

Pour accéder au clocher il faut installer une échelle dans le choeur et atteindre une porte qui donne au dessus de la nef. De là, un passage donne accès à la base du beffroi. une échelle permet d'accéder dans le beffroi qui est neuf.

SaisySaisy

Les 2 cloches sont en traction manuelle.

La cloche 1 date de 1517. Elle pèse 403 kg et sonne le La de la 3ième octave. L'année est inscrite de la façon suivante : LAN MV ET XVII  Au dessus du V de mv, il y a une petit C qui donne la centaine. nous lisons donc MV C (au dessus) 1500 et XVII 17 comme vous pouvez le lire dans l'une des photos ci dessous.

L'inscription est à peine traduisible. Seule la devise l'est "SANCTE PETRE ORA PRO NOBIS" Saint Pierre, priez pour nous.

SaisySaisy
SaisySaisySaisy
SaisySaisySaisy

La cloche 2 quand à elle date de 1732. Elle sonne le Si de la 3ième octave et pèse 245 kg.

Son inscription d'origine a été entièrement effacée, par burinage ou meulage... seule la date, qui commence tout juste le texte, a été conservée. Le texte actuel a été regarvé en creux par la suite.

Saisy
SaisySaisySaisy
SaisySaisySaisy

Rappelons que sonner une cloche qui est en traction manuelle (c'est à dire avec une corde) ne s'improvise pas. Il ne suffit pas de tirer sur la corde et de rester accroché à celle-ci au risque de tout casser. En effet, rester accroché à la corde de la cloche ralentis considérablement cette dernière, ce qui provoque un coup de battant beaucoup trop puissant risquant de fêler voir de casser la cloche. Bon nombre de cloches manuelles de chapelle est d'églises ont été fêlées ou cassées lors de sonneries de mariages ou de baptêmes par des personnes de la famille qui n'y connaissaient rien...

Sonner une cloche manuellement, cela s'apprend. Ne pas hésiter à me contacter.

A noter : Ce n'est pas l'intégralité des rapports de visites qui est mise sur mon blog, mais bien un apperçu. Mes rapports sont gardés à titre d'archive et dans un but précis, et communiqués à la SFC et aux mairies et/ou paroisses qui m'ont fait la demande de visite.

Le but de ce blog est de sensibiliser le public à ce qui touche le clocher et les cloches. Il ne s'agit pas simplement d'objets servant à faire du bruit pour appeler les fidèles, mais ce sont des témoins de l'histoire à un moment précis et au cours du temps. Les cloches sont aussi de véritables instruments de musique.

Ce blog n'a pas vocation a inviter les personnes à monter dans les clochers de leur propre chef, ou bien en demandant aux institutions compétantes... L'accès aux clochers est généralement dangereux pour un non initié. 

Hébergé par Overblog